Résidences - Maison de la poésie - Rennes

 

Résidence du printemps 2010

(du 3 mai au 25 juin)

Joël Bastard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Se tenir là. Sur cette rive. Pieds nus dans le silence des éboulis. Le long du lit mobile. La pente se tenant elle aussi sur la rivière. Se dressant dans le bleu excédé. Se retenant dans la chute  à  sa  propre disparition. Elle finira par se  laver de sa verticalité légendaire. Dans le mélange des chemins. Le retournement des fondations confidentielles. Les portes désolées. Elle finira dans le ventre éviscéré des truites noires. Dans l’accourse de cette langue glacée.
 

Joël Bastard, Casaluna, Gallimard, 2007

 

 

 

 

 

« Joël Bastard emprunte à la lumière l’encre de son message charnellement terrestre, intimement humain, sincère jusqu’au sang et son sirop de sève.
Derrière sa tentative inavouée d’élucider le monde en abolissant l’opacité dont s’entourent les choses et les hommes, il arrive, dans la ferveur de l’instant après l’instant, à un enthousiasme dionysiaque, sauvagement joyeux, libéré, passionnel. Pour cela Joël Bastard choisit une écriture syncopée qui donne à lire les battements de son émotion, son essoufflement, son viscéral entêtement à rendre le sourire du monde dans « le souffle des heures ».
Dès lors, ces poèmes des particules du monde, restituées une à une autour de ses étonnements et de ses beautés, ne peuvent que rompre avec la nonchalance lyrique traditionnelle ; ils utilisent une syntaxe télégraphique, parfois averbale, presque toujours minimale ; des formes de versets fulgureusement sensibles et toujours piégeants où chacun peut retrouver une bribe de son existence qu’il aurait pu penser banale. »


Christian Poirier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À la villa Beauséjour, arrêt sur le patrimoine

Visites découvertes organisées par le service animation du patrimoine de Rennes métropole. Deux rendez-vous de 40 minutes suivis d'une rencontre avec Joël Bastard, poète en résidence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ateliers d’écriture au fil de l’eau avec les premières STG du Lycée professionnel de la Salle à l’initiative de leur professeur : Marie-Cécile Urvoy.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Classe de Terminale L du Lycée Saint Vincent (Christian Poirier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Classe de sixième du Lycée des Gayeulles
(Claire Novack) Goûter Malien et lecture-rencontre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 30 mai

Lecture-rencontre aufestival Poièsis à Chateaubriant (44)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 6 juin

marché du livre de Bécherel (Librairie du Donjon) Rencontre-lecture "Littérature(s) en scène

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vendredi 11 juin

Chapiteau de la caravane des quartiers du canal St Martin

Lecture-rencontre au fil de l'eau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Studios de radio-univers fm.(99.9). Photos Daniel Dubois

Le 18 juin, l'enregistrement de l'émission "Chemin de traverse" sera mis prochainement en ligne.

 

 

 

 

 

 

"Comme si de poser des nuages sur cette page épaississait son ciel. L'infinie profondeur est dans cette feuille simple de papier.

Là-dessus des mots comme des oiseaux là-dedans le ciel. En surface. Pas si loin de la terre. A deux pas. Ma main qui repose sur rien. Heureusement pas si loin de la tere. Sur cette feuille de papier. En profondeur."

Joël Bastard, AU DIRE DES PAS, L'Idée Bleue