Liens directs - Maison de la poésie - Rennes

 

Festival

Les Polyphonies

Mars 2010

 

 

 

 

Édito

 

La troisième édition du festival Polyphonies de Mars, organisé par la Maison de la Poésie de Rennes, aura lieu du 9 au 20 mars 2010, dans le cadre du Printemps des Poètes. Cette année, le festival prendra ses quartiers à la Maison Internationale de Rennes et dans les lieux partenaires (Péniche Spectacle, Le Triangle, Centre ville...) Les poètes, connus ou pas, convives discrets, inventifs, éclectiques et généreux, appelés à se côtoyer et à se relayer viendront, entres autres, de Paris, Marseille, ou encore de Buenos Aires et Beyrouth. Il y aura concours de "poètes en herbe" à destination des scolaires, expositions, lectures, spectacles et même chuchotements ! (sur les paves de la Place de la Mairie) Des occasions pour aller à La rencontre, lors de ces rendez-vous, de toutes les voix contemporaines que nous souhaitons vous faire découvrir.

Jacques Josse

 

 

 

 

Mardi 9 Mars

SOIRÉE D’INAUGURATION

Maison Internationale de Rennes

 

19h : Discours / Ouverture de l’exposition Freddy RAPIN

20h : Lectures croisées : Jacques ROUBAUD / Jacques JOUET

 

 

 

This Worls is not conclusion.
A species stands beyond -
Invisible, as Music -
But positive, as Sound

Ce Monde n’est pas conclusion.
Un ordre existe au delà -
Invisible, comme la Musique -
Mais réel, comme le Son.


Emily Dickinson, Car l’Adieu c’est la nuit, Poésie Gallimard, 2007

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Compagnie Map a été fondée en 2003 à Angers par Thomas Drelon et David Ropars

Tel un cocon, la caravane accueille les spectateurs pour des temps de lectures intimes, tandis qu'au dehors, des comédiens lecteurs vont au-devant du public et déploient leurs "machines-à-dire". Tout en s'adaptant à la géographie et à l'histoire des lieux, il s'agit de changer la perception quotidienne d'un espace où les gens vivent, et de provoquer ainsi leur imaginaire.

Une envie de construire un moment unique où un passant, un flâneur ou un homme pressé, peut s'abandonner à l'écoute d'un texte.